L’énergie, c’est la vie.

L’énergie, c’est la vie. Elle permet aux êtres vivants de croître, de respirer, de se mouvoir et de se reproduire. Pour se développer, les sociétés humaines ont, au fil du temps, employé diverses formes d’énergie : musculaire (humaine et animale), eau, vent, charbon, soleil, atome, pétrole…


Le XXe siècle s’est caractérisé par de nouvelles techniques de production et de distribution toujours plus performantes afin de répondre à une consommation croissante d’énergie. L’efficacité énergétique du pétrole, du charbon, du gaz naturel, du nucléaire a permis une véritable révolution technique dans les modes de vie, de déplacement, de production et de consommation. 
Ces changements ont conduit l’homme à exploiter massivement des ressources naturelles accumulées dans le sol durant des millions d’années. Cependant, ces énergies dites « fossiles » existent en quantité limitée. De plus, leur utilisation intensive provoque d’importants rejets de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique. 
C’est la raison pour laquelle de nombreux pays se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. La France souhaite aller encore plus loin en divisant par quatre ses émissions. Cet effort implique de revoir notre façon de produire, de consommer, de nous déplacer, de construire nos bâtiments ou de concevoir nos villes. Tout en consommant globalement moins d’énergie, nous allons augmenter la part des énergies renouvelables comme l’énergie solaire ou éolienne. Il s’agit d’un formidable enjeu technique et économique. 
L’humanité est aujourd’hui confrontée à un problème énergétique sans précédent : répondre aux besoins de 6,7 milliards d’humains tout en préservant l’environnement. Ensemble, mettons toute notre énergie au service de la planète, de son avenir et des générations futures !

www.ledeveloppementdurable.fr/energie/

www.goodplanet.org