Ses doigts courent sur le clavier, ils virevoltent et tout son corps accompagne la musique.

Ses doigts courent sur le clavier, ils virevoltent et tout son corps accompagne la musique. Frappant les touches, il les caresse soudain, sa main attendant avec subtilité de jouer la prochaine note. Sensualité, grâce, volupté, Nicolas Stavy fait chanter le piano et enchante le public. L’émotion est palpable tant il fait vivre la musique. Elle retentit, puissante ou enchanteresse, et raconte une épopée dont Nicolas Stavy semble détenir le secret.

© Guy Vivien

Magnifique interprète du répertoire romantique, son disque « Chopin » a été très chaleureusement salué par la presse. Il est également un artiste reconnu dans le répertoire classique suite à la version rarissime pour piano des Sept dernières paroles du Christ de Haydn, enregistré chez Mandala dans lequel « (…) Nicolas Stavy montre là aussi une belle compréhension de l’univers du compositeur, digne de celles d’un Luisada ou Brendel. » (Diapason).

Formé auprès de Gérard Frémy et de Christian Ivaldi au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il a reçu les Premiers Prix de Piano et de Musique de Chambre, il s’est perfectionné auprès de Dominique Merlet au Conservatoire de Genève, où un 1er Prix avec distinction lui a été décerné, ainsi qu’avec le maître György.

http://nicolasstavy.com