Jardin de steles.jpg Escalier.JPG Fauteuils.JPG Karin seule.JPG Panoramique Estelle WB Sonia2.JPG

La danse du pinceau et des mots

Comme le disait déjà Rimbaud dans Illuminations, il s’agit avant tout, lorsque l’on souhaite faire parler la poésie, de trouver « le lieu et la formule ».

Cette injonction rimbaldienne, le poète Victor Segalen, qui vient chercher, en Chine, au début du siècle dernier, le choc tant attendu du Grand Divers nécessaire à l’élaboration de l’Œuvre, y « mord à pleines dents »1.

Et c’est à Tianjin, le 14 juin 1909, que, tout juste débarqué dans ce qui sera dorénavant et poétiquement son Empire, il se précipite avec ferveur pour y rencontrer son Maître, le père de Connaissance de l’Est : Paul Claudel, alors Consul de France de la ville. De cette rencontre, décisive et déceptive, naîtra, trois ans plus tard, en 1912, Stèles, sublime recueil poétique qui fera de Victor Segalen « le » poète français de la Chine.

Dans le cadre des festivités commémoratives liées au centenaire de la publication de Stèles, et des Années croisées linguistiques, l’Alliance française de Tianjin, en partenariat avec l’Ambassade de France en Chine, a donc tenu à célébrer, in situ, la rencontre historique de ces deux grands poètes français et sinophiles.

Trouver, à Tianjin, le lieu et la formule pour une journée consacrée à la poésie et à la communion des langues françaises et chinoises ; l’équation demandait certes délicatesse, élégance et excellence.

Nous avons donc choisi de poser le décor dans un cadre tout simplement exceptionnel, un joyau patrimonial récemment restauré par la Municipalité, situé au cœur des anciennes concessions : la demeure Qing Wang Fu, maison de l’oncle du Dernier Empereur de Chine, Pu Yi.

Quant à la formule, elle pourrait se résumer en une série de verbes qui relèvent tous du paradigme du « partage » :

Réunir, dans les jardins parés des stèles calligraphiées de l’exposition de l’Institut français de Chine « Victor Segalen, Stèles 1912/2012 », et faire se rencontrer un ensemble de personnalités du monde littéraire français et chinois : écrivains français en résidence d’artiste à Tianjin, poètes chinois, éditeurs, traducteurs, professeurs de littérature comparée, chercheurs à l’Académie des Sciences sociales, directeurs de revue littéraire chinoise, entrepreneurs.

Participer à la conférence du Professeur Philippe Postel (Université de Nantes), « Paul Claudel et Victor Segalen : histoire d’un différend » et débattre des questions du « divin et du divers » avec les spécialistes universitaires.

Ecouter un nocturne de lectures poétiques, improvisées en duo bilingue par le poète Shu Cai et Marc Fontana, responsable de la médiathèque de l’Institut français de Chine. Observer la beauté des tracés simultanés des calligraphies éphémères peintes à l’eau par le calligraphe Ji Dahai.

C’est une journée du soleil, c’est une journée de l’automne et de l’été, c’est une journée à Tianjin : l’Alliance de l’art de la poésie.

Voir la vidéo :

http://www.aftianjin.org/spip.php?article318

Juliette Salabert

1. « Au fond, écrit-il à Debussy en 1911, ce n’est ni l’Europe ni la Chine que je suis venu chercher ici, mais une vision de la Chine. Celle-là, je la tiens et j’y mords à pleines dents. »

L’hommage à Victor Segalen a été rendu dans les jardins de la demeure Qing Wang Fu, maison de l’oncle du Dernier Empereur de Chine, Pu Yi (page de gauche). La nuit tombée, des poèmes ont été déclamés par le poète Shu Cai (en haut) et Marc Fontana (ci-dessus), responsable de la médiathèque de l’Institut français de Chine à Pékin. Ci-contre, des calligraphies éphémères de Ji Dahai.

Shu Cai Dahai et Vincent.JPG Marc lit 7.JPG Calli23.JPG Calli 7.JPG Salon aux peintures.JPG Calli12.JPG
Alliances n°7

Alliances est le magazine d’actualité du réseau des Alliances françaises en Chine.
Le dernier numéro est consacré à l’année de la langue française en Chine.
Yamina Benguigui, Ministre déléguée à la Francophonie signe l’éditorial.
Interview de M. François PERRET, directeur du Centre international d’études pédagogiques (CIEP) sur les diplômes de français en Chine. .
Retour sur certains projets du réseau Chine en 2012.

- 3 outils pour accompagner les équipes enseignants à l’utilisation des tableaux blancs interactifs (TBI).

- un kit Bibliothèque de l’Apprenant (BDA) identique pour l’ensemble des médiathèques du réseau.
Deux nouveaux partenaires pour le réseau Chine : la Bibliothèque nationale de France et l’Académie Charles Cros pour la tournée musicale de la Francophonie.

Télécharger Alliances 7 en format PDF