Des amis de l’Alliance française témoignent

2012, l’année de la langue française en chine

Canton

CIMG1362.JPG

Jia Hua Huang

Premier directeur chinois de l’Alliance française de Canton

« L’Alliance française a semé ses grains aux quatre coins de la Chine, a pris racine, a fleuri, et a porté ses fruits »

Pouvez-vous nous parler de votre engagement dans l’Alliance française ?

En tant que premier directeur chinois de l’Alliance française de Canton, j’ai organisé et participé à la création de la première Alliance française en Chine. Le nom à cette époque-là était « Centre de formation du français ». Au début, nous avions rencontré beaucoup de difficultés. Grâce aux efforts des deux parties, les inquiétudes des gens se dissipaient petit à petit, ce qui a permis à un plus grand nombre de mieux connaître les objectifs de ce centre. Et c’est avec le soutien des autorités et la clairvoyance des dirigeants que ce projet de centre a vu le jour avec succès.

Quels étaient vos liens avec la langue et la culture françaises ?

Durant mon travail dans ce centre, nous avons reçu beaucoup d’artistes français, de groupes de représentation. Pour promouvoir la culture française, nous avons également préparé le séjour en France d’un groupe de journalistes de la télévision du Guangdong, pour filmer les remarquables architectures, la réussite artistique et culturelle, la richesse des sites touristiques, etc. Nous avons aussi organisé le voyage en France d’une délégation de directeurs de l’enseignement supérieur de Canton, pour mieux connaître le système éducatif et rechercher des projets de partenariats.

Que représente aujourd’hui l’Alliance française pour vous ?

L’Alliance française a semé ses grains aux quatre coins de la Chine, a pris racine, a fleuri, et a porté ses fruits. De même, je suis entièrement d’accord avec Mme Liu Yandong, membre du Bureau politique du Comité central du PCC et Conseillère d’Etat, qui a dit, dans son discours lors de l’inauguration de l’Année de la langue française en Chine en 2011 : « La Chine va renforcer les échanges entre les deux pays dans le domaine culturel, éducatif, et scientifique. »

Je pense que l’Alliance française ne doit pas être uniquement un lieu d’échange et d’apprentissage de la langue française au quotidien. Elle doit jouer un rôle plus important, notamment à travers l’apprentissage approfondi du français spécialisé, permettant ainsi aux gens d’élargir les échanges franco-chinois dans tous les domaines.

S’il ne fallait qu’un mot pour décrire l’Alliance française, que serait-il ?

L’Alliance française est un exemple réussi pour promouvoir la culture de la langue, et qui mérite d’être pris comme modèle de référence. Si on devait utiliser un mot pour décrire l’Alliance française, ce serait le mot « pont ». Elle fait le pont entre la Chine et la France, encourage les échanges entre ces peuples et offre des informations récentes au sujet du français et de la France. Pour les personnes qui vont étudier en France, c’est un lieu où ils peuvent vivre à l’avance l’authenticité de la langue, de la culture et de la vie françaises. Lors de la création de l’Alliance française, nous avons accueilli une maman venue de très loin pour les études de ses enfants. Nous avons aidé cette famille à résoudre ses problèmes de logement et de vie quotidienne. Finalement, à travers nos efforts communs, elle a réussi à envoyer ses deux enfants en France pour leurs études.

Que représente la langue française pour vous ?

Le français est une belle langue avec de multiples facettes culturelles. La culture française, riche et variée, est une culture profonde. Il en est de même pour la culture chinoise. Donc, il y a beaucoup de points communs très intéressants entre ces deux cultures.

Alliances n°7

Alliances est le magazine d’actualité du réseau des Alliances françaises en Chine.
Le dernier numéro est consacré à l’année de la langue française en Chine.
Yamina Benguigui, Ministre déléguée à la Francophonie signe l’éditorial.
Interview de M. François PERRET, directeur du Centre international d’études pédagogiques (CIEP) sur les diplômes de français en Chine. .
Retour sur certains projets du réseau Chine en 2012.

- 3 outils pour accompagner les équipes enseignants à l’utilisation des tableaux blancs interactifs (TBI).

- un kit Bibliothèque de l’Apprenant (BDA) identique pour l’ensemble des médiathèques du réseau.
Deux nouveaux partenaires pour le réseau Chine : la Bibliothèque nationale de France et l’Académie Charles Cros pour la tournée musicale de la Francophonie.

Télécharger Alliances 7 en format PDF