Des amis de l’Alliance française témoignent

2012, l’année de la langue française en chine

Chengdu

DSC_3004.jpg

Narumit Hinshiranan

Consul général de Thaïlande à Chengdu

Membre du comité de l’Alliance de Chengdu

« J’ai transmis mon amour du français à ma famille : mes enfants parlent tous français ! »

Que représente la langue française pour vous ?

Je parle moi-même quatre langues. Plus vous parlez de langues, plus vous avez d’amis. Je pense que c’est la même chose avec le français. La langue est le vecteur de l’amitié entre personnes de pays différents.

Pouvez-vous nous parler de votre engagement dans l’Alliance française ?

Consul de Thaïlande à Chengdu depuis 2009, je suis entré au comité de l’Alliance française de Chengdu très rapidement. J’y suis bien sûr en mon nom propre, mais également au nom de mon pays, la Thaïlande, qui est pays observateur de l’Organisation internationale de la francophonie. La langue française me tient à cœur et je suis heureux de participer à sa diffusion. Je n’ai pas manqué une occasion de participer aux activités culturelles de l’Alliance et de partager mon expérience avec les étudiants chinois. Alors que je m’apprête à rejoindre mon nouveau poste à Paris, l’Alliance française m’a permis de ne jamais couper le lien avec la culture francophone.

Quel est votre lien avec la langue française ?

Boursier du gouvernement français, j’ai fait mes études de droit international à Aix-Marseille, puis à Nice, où j’ai obtenu mon doctorat. J’ai également été en poste à l’Ambassade de Thaïlande à Paris en tant que Ministre-Conseiller de 1998 à 2002. La langue française est pour moi une histoire professionnelle, mais aussi personnelle puisque j’ai transmis cet amour du français à ma famille : mes enfants parlent tous français !

Que représente aujourd’hui l’Alliance française pour vous ?

L’Alliance française représente pour moi un des réseaux les plus étendus au monde. Elle a pour vocation de diffuser la langue et la civilisation françaises. Elle est surtout un lieu de rencontre de gens d’horizons différents, mais œuvrant dans un même but : la francophonie ainsi que la paix et la coopération dans un monde multiethnique et multiculturel.

Personnellement, j’ai commencé l’apprentissage du français à l’Alliance française de Chiangmai et Bangkok il y a près de quarante ans ! Et je suis devenu membre du comité de l’Alliance française de Chengdu durant tout mon séjour de 2009 à 2012. Un parcours peu ordinaire, n’est-ce pas ?

Que diriez-vous pour présenter l’esprit de l’Alliance ?

J’aimerais dire aux étudiants de français que le secret de la réussite est de se fixer des objectifs, et de ne jamais abandonner : aucun obstacle n’est insurmontable et, comme le disait Napoléon : « Impossible n’est pas français ! » C’est pour moi une phrase qui illustre bien l’aventure de l’Alliance dans le monde, mais également l’aventure que représente l’apprentissage du français.

Alliances n°7

Alliances est le magazine d’actualité du réseau des Alliances françaises en Chine.
Le dernier numéro est consacré à l’année de la langue française en Chine.
Yamina Benguigui, Ministre déléguée à la Francophonie signe l’éditorial.
Interview de M. François PERRET, directeur du Centre international d’études pédagogiques (CIEP) sur les diplômes de français en Chine. .
Retour sur certains projets du réseau Chine en 2012.

- 3 outils pour accompagner les équipes enseignants à l’utilisation des tableaux blancs interactifs (TBI).

- un kit Bibliothèque de l’Apprenant (BDA) identique pour l’ensemble des médiathèques du réseau.
Deux nouveaux partenaires pour le réseau Chine : la Bibliothèque nationale de France et l’Académie Charles Cros pour la tournée musicale de la Francophonie.

Télécharger Alliances 7 en format PDF