Nankin

M. Carlo d'Andrea.jpg

Carlo d’Andrea

Président de la Chambre de commerce européenne de Nankin

Mme Patricia Enzmann.jpg

Patricia Enzmann

Directrice de la Chambre de commerce européenne de Nankin


Photos de nicolas harter

« Les services et partenaires de l’Alliance française sont complémentaires à la Chambre européenne de commerce en Chine »

Pouvez-vous nous présenter la Chambre européenne de commerce en Chine ?

La Chambre européenne de commerce en Chine est une organisation à but non lucratif créée à Pékin en 2000 par 51 entreprises membres basées en Chine, afin de donner une voix commune aux investissements européens en Chine. Elle représente aujourd’hui 1600 membres et compte sept représentations à travers le pays.

Vous avez déjà organisé à trois reprises une journée dédiée à l’Europe le 9 mai, conjointement avec l’Alliance française de Nankin. Que pensez-vous de cette coopération ?

Cette coopération s’est avérée très fructueuse : les services et partenaires de l’Alliance française sont complémentaires à notre organisme. En trois ans, cette journée européenne est devenue un événement de plus en plus important et a connu un succès grandissant. La coopération entre l’Alliance française et la Chambre de commerce européenne autour de cette journée est un exemple fantastique de synergie favorisant une programmation plus riche à Nankin.

Comment avez-vous monté cet événement avec l’Alliance française ?

La journée de l’Europe 2012, organisée sur le thème « Développez votre carrière européenne », a offert aux visiteurs l’opportunité de découvrir plus de trente employeurs potentiels européens et de se familiariser avec les programmes universitaires de douze Etats membres de l’Union européenne représentés à Nankin, dans la province du Jiangsu ou à Shanghai. Avec son excellent réseau dans les universités, l’Alliance française et son partenaire CampusFrance ont travaillé de concert avec les huit meilleures universités de Nankin, mais aussi avec des entreprises françaises partenaires du projet, comme Peugeot. De son côté, la Chambre a noué les contacts nécessaires avec les nombreuses autres entreprises sponsors ou associées. La logistique et le financement ont été gérés conjointement.

Quel est l’intérêt pour la Chambre européenne et ses adhérents de s’associer à un centre culturel ? Certains de vos membres ont-ils un lien avec la vie culturelle à Nankin ?

Outre l’effet de synergie évoqué précédemment, l’innovation est de plus en plus stratégique dans un monde économique très compétitif. La culture est liée à la créativité, qui est une des composantes de l’innovation. Aujourd’hui, des disciplines telles que la culture et l’économie sont de plus en plus interdépendantes au bénéfice de la société tout entière. Plusieurs de nos membres sont en effet impliqués dans des activités culturelles. Voici trois exemples concrets : le PDG de l’entreprise EMZ, Helmut Güsten, préside depuis plusieurs années le festival de jazz et de musiques du monde ; le groupe Siemens co-organise avec le magazine MAP des ateliers cuisine branchés ; enfin, la TPE Voz Design apporte sa touche créatrice pour la promotion des événements de la Chambre.

D’autres représentations de la Chambre de commerce européenne en Chine travaillent-elles avec des établissements culturels tels que l’Alliance française ?

Tout à fait. La Chambre de commerce européenne a célébré le 1er novembre l’ouverture du 5e Festival du film avec la Nuit du tapis rouge. L’initiative de ce festival du film de l’Union européenne (UE) revient à la Délégation de l’UE en Chine, avec le soutien de l’Administration d’Etat pour le film, la radio et la télévision ; il est organisé par la Chambre de commerce européenne. Avant fin novembre, l’édition 2012 aura présenté vingt-six films issus de vingt-six Etats membres et trois séances de courts métrages à Pékin, Tianjin, Chengdu et Shenzhen. Un événement d’une telle ampleur n’est pas possible sans le soutien actif d’institutions culturelles. Notons que la cinquième édition du Film européen et la Journée de l’Europe à Nankin ont toutes deux été intégrées à l’année du dialogue interculturel UE-Chine.

www.europeanchamber.com.cn

Alliances n°7

Alliances est le magazine d’actualité du réseau des Alliances françaises en Chine.
Le dernier numéro est consacré à l’année de la langue française en Chine.
Yamina Benguigui, Ministre déléguée à la Francophonie signe l’éditorial.
Interview de M. François PERRET, directeur du Centre international d’études pédagogiques (CIEP) sur les diplômes de français en Chine. .
Retour sur certains projets du réseau Chine en 2012.

- 3 outils pour accompagner les équipes enseignants à l’utilisation des tableaux blancs interactifs (TBI).

- un kit Bibliothèque de l’Apprenant (BDA) identique pour l’ensemble des médiathèques du réseau.
Deux nouveaux partenaires pour le réseau Chine : la Bibliothèque nationale de France et l’Académie Charles Cros pour la tournée musicale de la Francophonie.

Télécharger Alliances 7 en format PDF