Exposition de manuscrits et de dessins

A en croire Victor Hugo, il existe bien des hommes océans. Ces ondes, ce flux et ce reflux, ce va-et-vient terrible, ce bruit de tous les souffles, ces noirceurs et ces transparences, ces végétations propres au gouffre, cette démagogie des nuées en plein ouragan, ces aigles dans l’écume… Tout cela, dit-il, peut être dans un esprit, cet esprit s’appelle génie, élément isolé d’une lignée de génies qui ont fait les flux et les reflux de la pensée humaine. Mais, à travers l’évocation de Juvénal, de Dante, de saint Paul ou de Shakespeare, c’est son propre génie aux multiples facettes qu’il définit. Car seul l’océan est à la mesure de l’ampleur et du polymorphisme de l’œuvre de Hugo : poète, dramaturge, romancier, plasticien, homme politique. Et, lorsque de retour d’exil, le poète réunit ses Actes et Paroles, ce sont les années passées face à l’océan qui déterminent les trois actes de sa vie.

©Bibliothèque Nationale de France

Le découpage du propos dans cette exposition de manuscrits et de dessins est calqué sur ces grands moments de la vie de Victor Hugo : Avant l’exil - les années de jeunesse et les voyages (1815-1870), L’exil (1852-1870) et Après l’exil (1871-1885).
L’on reste pensif et emporté par la force et la grandeur de cette pensée et de cette sensibilité, exprimées par des mots puissants et un dessin audacieux.

Tournée d’exposition réalisée par le réseau des Alliances françaises de Chine grâce au partenariat avec la Bibliothèque Nationale de France.

Plus d’informations : http://expositions.bnf.fr/hugo/expo.htm