La photographie non visuelle

En 2012, à la suite de l’exposition « L’art au-delà de la vue – La photographie non visuelle », organisée à l’initiative de Handicap International, présent en Chine depuis 1998, deux formateurs mal voyants de One Plus One (Pékin) se rendirent à l’École des Aveugles du Tibet où ils travaillèrent avec 9 étudiants handicapés visuels (aveugles et mal voyants) sur le thème de la photographie non visuelle. Cette exposition, qui ne peut laisser indifférent, présente les photos nées de ce travail.
La vue est l’outil principal des photographes voyants. Elle leur permet de reconnaître et d’interpréter les objets qui les entourent. Pourtant, la photographie est aussi un outil que les photographes utilisent pour s’exprimer et elle sous-entend un processus d’identification, de réaction et de création, quels que soient les sens qui sont utilisés pour y parvenir (toucher, odorat, ouïe).

Le concept de photographie non visuelle suscite nombre de réflexions autour des idées de vision, de cécité, d’expérience sensorielle et d’imaginaire. Pour les aveugles ou les non voyants, la photographie va bien au-delà de ses aspects techniques ou visuels. C’est un processus de création, d’expression et de communication qui peut les aider à dépasser le sentiment d’isolement, leur fournir les moyens de s’inclure dans la société et d’établir un dialogue entre le monde voyant et non voyant.
Cette exposition nous touche artistiquement, tout en nous poussant à une saine réflexion et en questionnant la société d’aujourd’hui.

Tournée d’exposition réalisée par le réseau des Alliances françaises de Chine grâce au partenariat avec Handicap International, Tibet Blind Association et One Plus One Disabled Persons’ Cultural Development Center.

Plus d’informations : www.handicapinternational.be, www.disabilitychina.org