Est-ce une invention ou une interprétation du réel ? La photographie n’est-elle pas un mensonge fait de vérités ? Cette démarche particulière questionne le vrai et le faux, le fixe et le mouvant, le permanent et le changement et nous amène à faire un va et vient entre toutes ces perspectives.

C’est à partir de plusieurs photographies prisent d’un lieu pendant un laps de temps relativement long, que je compose mes "tableaux photographiques". Par la suite j‘agence ces photographies de façon arbitraire, par une série de collages, coupages, transparences, répétitions. Je fragmente mon sujet en en photographiant chaque partie pour ensuite reconstruire avec ces images partielles une réplique photographique instantanée qui tient autant de la copie que du simulacre du temps et de l’espace.

Ce que je souhaite, c’est faire en sorte que ce qui est fluide, passager, transitoire, se cristallise en une forme et donne à voir l’unité, composée de
mouvements multiples. Ces « unités cristallisées », continuent alors de bouger sous le regard du spectateur. Elles vibrent tout en étant immobiles. Elles s’établissent dans ces paradoxes, juxtaposant le réel et l’imaginaire, se confondant dans ces deux perspectives.

Ainsi le réel qui est fluide, éphémère, n’est plus nécessairement figé. Je métamorphose la réalité tangible en plans, en images, en reflets mouvants. Ils en viennent à changer le réel en « idée », l’existence en impression et en représentations. Tout cela nous parle à la fois de fragmentations et de totalités, de mouvements et de fixité, d’indéterminations et de contraintes.

Je veux faire en sorte qu’on ne sache plus trop bien, face à un de mes tableaux si ces agglomérations d’éléments disparates sont possibles ou impossibles. Rien n’est statique dans ces images dont l’intégrité et la consistance s’élaborent et se défont sous nos yeux. Elles questionnent non seulement l’apparence du monde, mais aussi notre comportement perceptuel. De visiteur passif, nous devenons acteurs et devons, pour mieux saisir toutes les subtiles nuances des œuvres, repenser notre façon d’aborder et d’interpréter les images.

Plus d’informations : www.yvesmedam.net