The Mask est à la croisée de l’art, de l’anthropologie et de la pédagogie.
Le projet a pour objectif de recueillir des témoignages auprès des créateurs de masques et des populations locales tout en leur faisant découvrir d’autres cultures de masques.

C’est en donnant la parole aux créateurs de masques et à leurs publics que le collectif The Mask ébauche un portrait de la place du masque dans le monde contemporain. Que ce soit pour la musique, la vidéo ou la littérature, les nouveaux médias ont révolutionné l’industrie culturelle, rendant les œuvres plus simples à créer, à sauvegarder et à diffuser. The Mask s’appuie sur ces technologies numériques et cherche à les appliquer aux cultures de masques, mélangeant art traditionnel et techniques numériques.

Parce que ce projet s’appuie aussi sur la notion de mémoire, le collectif propose des documentaires vidéo sur les créateurs de masques du monde entier, ainsi que des expositions. En outre, le public peut aussi suivre des conférences, et des ateliers de création de masques.