Conférence de présentation de l’ouvrage de Madame Delloye à l’Université des langues de Pékin le jeudi 22 mars 2012 à 16h la salle 336 du Bat No 2.


Kaboul, 2001. A l’abri des murs d’enceinte de sa maison, Hadji Baba, figure de la culture persane, prodigue son savoir ancestral au jeune orphelin Djon Ali. Lorsque le vieil homme s’éteint, son fils d’élection quitte le pays dans l’espoir de poursuivre le chemin de la sagesse. Commence alors un long périple : de la France à l’Angleterre, de la Suisse aux Etats-Unis, Djon Ali franchit des montagnes et des mers. Et s’initie, au sein de la diapora afghane, à la vie occidental. Le déracinement est douloureux mais l’optimisme infaillible.

Entre mémoire, deuil et renaissance, Le Jardin d’Hadji Baba est le récit d’une odyssée bouleversante, tout en retenue et poésie. Conte aux parfums de rose et de cardamone, légendes des montagnes du Panshir forment les motifs de ce kaléidoscope tout à fois nostalgique et moderne.